A propos

Salle-Accueil-Association-Femmes-Azawad

 

L'Association des Femmes de l'Azawad est une organisation à but non lucratif, social et humanitaire créée par les femmes de l'Azawad le 8 Août 2011 suivant la loi malienne N◦ 04-038 du 5 Août 2004 relative aux associations.

La création de l'association est la résultante du fort désir de ses membres (sans discrimination aucune) de participer au développement économique et social de l'Azawad en général et des femmes en particulier.

Ayant son siège social au Quartier Etambar de la ville de Kidal, l'Association des Femmes de l'Azawad mène des activités sur l'ensemble de la délimitation géographique de l'Azawad et est ouverte à tous les résidents de l'Azawad sans aucune exclusion.

L'Association des Femmes de l'Azawad a les objectifs suivant:

  • Encourager l'éducation en général, et celle des jeunes filles en particulier;
  • Encourager et appuyer le rétablissement de l'autorité parentale;
  • Soutenir des actions pour la réalisation d'infrastructure scolaires en milieu nomade;
  • Sensibiliser des populations sur la défense des droits des peuples autochtones ;
  • Promouvoir les formations professionnelles en informatique, en santé familiale, en artisanat et à la citoyenneté prioritairement au profit des femmes;
  • Apporter un soutien financier, matériel et moral aux organisations socio professionnelles des femmes qui se mobilisent pour le développement du milieu pastoral dans l'AZAWAD, notamment à travers des activités génératrice des revenus (AGR);
  • Susciter l'organisation de débats en vue de proposer aux services techniques des solutions adaptées aux problèmes sanitaires et éducatifs dans l'AZAWAD, notamment ceux concernant spécifiquement les femmes;
  • Sensibiliser les populations sur les problèmes de santé et d'hygiène notamment ceux concernant la mère et l'enfant.

Pour atteindre ces objectifs, l'Association des Femmes de l'Azawad compte sur:

  • Sur l'engagement sans failles de ses membres;
  • Sur la prise de conscience des populations de l'Azawad quant à leur retard notamment en ce qui concerne la promotion de la femme;
  • Sur la collaboration avec le service technique notamment ceux intervenant dans les secteurs de l'éducation, la santé et le pastoralisme afin que leurs interventions s'adaptent davantage aux priorités et aux réalités locales;
  • Sur la collaboration de la société civil locale (commerçants, personnes ressources, partenaires au développement) en vue de s'impliquer dans une même synergie au service du développement régional notamment en direction des femmes et des enfants;
  • Sur la collaboration avec toute autre association ou organisation ayant les mêmes objectifs qu'elle.
  • Sur l'implication des jeunes diplômes, notamment les femmes, dans la lutte contre la pauvreté dans leur localité;
  • Sur la création d'un fonds d'aide alimenté par les membres de l'association et le soutien éventuel des personnes de bonne volonté et autres donateurs.